Основная информация про Сейду

Сейду Думбия из города Yamoussoukro, Кот-д'Ивуар. Родной город - Yamoussoukro. В настоящий момент Сейду 35 лет. Из публичных источников получены сведения о биографии Сейду: информация о карьере, социальных сетях, контактах и друзьях (1).
Сейду Думбия, Кот-д'Ивуар, Yamoussoukro
Страна: Кот-д'Ивуар
Город: Yamoussoukro
Место рождения: Yamoussoukro
Возраст: 35 лет
Дата рождения: 31 декабря 1987
Знак зодиака: Козерог
Семейное положение: неизвестно

Обновите профиль Сейду

Вы можете получить дополнительную информацию для профиля Сейду Думбии, такую как фотографии, список друзей, список подписок на группы и сообщества, которая будет загружена из различных социальных сетей. Если указанная информация представляет для вас интерес, нажмите кнопку "Обновить профиль".

Обновить

Интересы, увлечения и жизненная позиция

Музыка: Qui pourrait alors se douter que quinze ans plus loin, le petit môme porterait le maillot orange de cette équipe nationale de Côte d’Ivoire vénérée par tout un pays ? Ce maillot des Eléphants qui fait oublier à tout un peuple la pauvreté et la misère.
Фильмы: « Ces souvenirs d’enfance m’accompagnent tous les jours. Je ne vais jamais oublier ces moments, ce sont mes racines. Je sais d’où je viens et je ne veux surtout pas me couper de ce monde-là. Ce serait renier mon identité profonde. »
ТВ передачи: Aujourd’hui qu’il est devenu une véritable vedette dans son pays, Seydou revient souvent dans « son » quartier, au cœur d’Abidjan.
Игры: « C’est vrai que j’ai eu une enfance très difficile », reconnaît Seydou, pudiquement. Il n’aime pas trop parler de tout ça. Tout juste glisse-t-il qu’il ne mangeait pas toujours à sa faim. « Pour me nourrir, je vendais des mouchoirs dans la rue.» C’était ça ou rien. En Afrique, les parents attendent de leurs enfants qu’ils ramènent de l’argent à la maison pour tout le monde. C’est ainsi. Paradoxalement, c’est cette précarité qui lui permettra d’écrire les premières pages du livre de son incroyable histoire. A 12 ans, il tape le ballon dans un petit club de son quartier, le Conservatoire Inter FC. Et pour (sur)vivre, il vend des mouchoirs, en cachette, sans en parler à quiconque. Un jour, une voix familière le surprend. C’est celle d’Olivier Koutoua, le président de ce petit club où Seydou évolue. « Je me promenais dans le quartier d’affaires d’Abidjan et là, à un carrefour, j’ai vu ce gamin. C’était Seydou. Je l’attrape, je lui dis qu’il devrait être à l’école. Et là, il me montre ces mouchoirs en papier. Je comprends cette détresse et décide d’un coup d’un seul de le prendre sous mon aile. »
Книги: « Ce qui a changé, ce sont les regards des autres. Moi, je les vois comme avant. Je représente quelque chose de spécial pour eux, mais ça ne me monte pas du tout à la tête. Je reste le même, si ce n’est qu’aujourd’hui, je peux aider ceux qui sont dans le besoin. J’écoute, je fais avec mes moyens. » Le petit Seydou est devenu grand, mais le chemin fut pour le moins tortueux. Il aurait pu se perdre en route tant de fois que son irrésistible ascension ressemble presque à un miracle.
Интересы: Le début Des enfants pieds nus et un ballon fait de papier et de chiffons. Les sourires et les cris enjoués de ces gosses tranchent avec leur misère. Parmi ces gamins du quartier d’Adjamé, à Abidjan, Seydou Doumbia
О себе: Le début Des enfants pieds nus et un ballon fait de papier et de chiffons. Les sourires et les cris enjoués de ces gosses tranchent avec leur misère. Parmi ces gamins du quartier d’Adjamé, à Abidjan, Seydou Doumbia. Qui pourrait alors se douter que quinze ans plus loin, le petit môme porterait le maillot orange de cette équipe nationale de Côte d’Ivoire vénérée par tout un pays ? Ce maillot des Eléphants qui fait oublier à tout un peuple la pauvreté et la misère. « Ces souvenirs d’enfance m’accompagnent tous les jours. Je ne vais jamais oublier ces moments, ce sont mes racines. Je sais d’où je viens et je ne veux surtout pas me couper de ce monde-là. Ce serait renier mon identité profonde. » Aujourd’hui qu’il est devenu une véritable vedette dans son pays, Seydou revient souvent dans « son » quartier, au cœur d’Abidjan. « Ce qui a changé, ce sont les regards des autres. Moi, je les vois comme avant. Je représente quelque chose de spécial pour eux, mais ça ne me monte pas du tout à la tête. Je reste le même, si ce n’est qu’aujourd’hui, je peux aider ceux qui sont dans le besoin. J’écoute, je fais avec mes moyens. » Le petit Seydou est devenu grand, mais le chemin fut pour le moins tortueux. Il aurait pu se perdre en route tant de fois que son irrésistible ascension ressemble presque à un miracle. « C’est vrai que j’ai eu une enfance très difficile », reconnaît Seydou, pudiquement. Il n’aime pas trop parler de tout ça. Tout juste glisse-t-il qu’il ne mangeait pas toujours à sa faim. « Pour me nourrir, je vendais des mouchoirs dans la rue.» C’était ça ou rien. En Afrique, les parents attendent de leurs enfants qu’ils ramènent de l’argent à la maison pour tout le monde. C’est ainsi. Paradoxalement, c’est cette précarité qui lui permettra d’écrire les premières pages du livre de son incroyable histoire. A 12 ans, il tape le ballon dans un petit club de son quartier, le Conservatoire Inter FC. Et pour (sur)vivre, il vend des mouchoirs, en cachette, sans en parler à quiconque. Un jour, une voix familière le surprend. C’est celle d’Olivier Koutoua, le président de ce petit club où Seydou évolue. « Je me promenais dans le quartier d’affaires d’Abidjan et là, à un carrefour, j’ai vu ce gamin. C’était Seydou. Je l’attrape, je lui dis qu’il devrait être à l’école. Et là, il me montre ces mouchoirs en papier. Je comprends cette détresse et décide d’un coup d’un seul de le prendre sous mon aile. » Le président Koutoua pose alors un regard attentif sur Seydou et veille à ce qu’il ne manque de rien. Les liens se tissent peu à peu, jusqu’à ce Noël où Seydou, invité dans la famille Koutoua avec quelques autres enfants de son club, arrive avec un cadeau et une carte écrite à la main. « Nous n’avons pas grand-chose à vous offrir, vous êtes comme notre père. » Le président, touché par cette attention, se rapproche encore plus du petit Seydou. « Un jour, j’ai franchi le cap. Il est venu habiter à la maison et on a commencé alors à avoir une relation quasi père-fils. » Mais le président n’oublie pas que Seydou est aussi un jeune footballeur pétri de talent. « On l’a fait travailler comme un forcené, se souvient-il. Il a des qualités naturelles de vitesse mais on lui a appris, à force d’exercices, de vidéos et d’entraînements spécifiques, à devenir un buteur. Il en a bavé mais le résultat est là. » Avec les moins de 15 ans, il marque but sur but. A 16 ans, sa taille ne lui permet pas encore de s’imposer en haut alors il
Деятельность: Voici mon histoire..
Владение языками: Afrikaans
Политические взгляды:
Религия и мировоззрение:
Отношение к алкоголю:
Отношение к курению:
Главное в людях:
Главное в жизни:
Любимые цитаты: Le président Koutoua pose alors un regard attentif sur Seydou et veille à ce qu’il ne manque de rien. Les liens se tissent peu à peu, jusqu’à ce Noël où Seydou, invité dans la famille Koutoua avec quelques autres enfants de son club, arrive avec un cadeau et une carte écrite à la main. « Nous n’avons pas grand-chose à vous offrir, vous êtes comme notre père. » Le président, touché par cette attention, se rapproche encore plus du petit Seydou. « Un jour, j’ai franchi le cap. Il est venu habiter à la maison et on a commencé alors à avoir une relation quasi père-fils. » Mais le président n’oublie pas que Seydou est aussi un jeune footballeur pétri de talent. « On l’a fait travailler comme un forcené, se souvient-il. Il a des qualités naturelles de vitesse mais on lui a appris, à force d’exercices, de vidéos et d’entraînements spécifiques, à devenir un buteur. Il en a bavé mais le résultat est là. » Avec les moins de 15 ans, il marque but sur but. A 16 ans, sa taille ne lui permet pas encore de s’imposer en haut alors il rejoint l’Académie Jean-Marc Guillou.
Источники вдохновения:

Работа и карьера

PFC CSKA Moscow
Нападающий
2010 Россия, Москва

Телефоны, мессенджеры, социальные сети

Друзья и контакты

Бенеда Евгений, Россия, Орск
Евгений Бенеда
Россия, Орск

Правовая информация

Представленная здесь информация получена из общедоступного открытого источника.
Сайт не несет ответственность за достоверность и актуальность данной информации.

Если вы Сейду Думбия или являетесь его/её законным представителем, вы можете удалить эту страницу.

Другие парни и мужчины из города Yamoussoukro

Борцов Саша, Кот-д'Ивуар, Yamoussoukro
Саша Борцов
Кот-д'Ивуар, Yamoussoukro
Миронов Илья, Кот-д'Ивуар, Yamoussoukro
Илья Миронов
Кот-д'Ивуар, Yamoussoukro, 21 год
Борунов Стас, Кот-д'Ивуар, Yamoussoukro
Стас Борунов
Кот-д'Ивуар, Yamoussoukro, 26 лет
Пустынский Валерий, Кот-д'Ивуар, Yamoussoukro
Валерий Пустынский
Кот-д'Ивуар, Yamoussoukro, 33 года
Шперов Олег, Кот-д'Ивуар, Yamoussoukro
Олег Шперов
Кот-д'Ивуар, Yamoussoukro, 35 лет
Николаев Александр, Германия, Yamoussoukro
Александр Николаев
Германия, Yamoussoukro, 120 лет
Сын-Глоина Гимли, Кот-д'Ивуар, Yamoussoukro
Гимли Сын-Глоина
Кот-д'Ивуар, Yamoussoukro, 117 лет
Григорьев Эдуард, Кот-д'Ивуар, Yamoussoukro
Эдуард Григорьев
Кот-д'Ивуар, Yamoussoukro, 111 год
Джабборов Махмадило, Кот-д'Ивуар, Yamoussoukro
Махмадило Джабборов
Кот-д'Ивуар, Yamoussoukro, 27 лет
Ibrahim Diakité, Кот-д'Ивуар, Yamoussoukro
Diakité Ibrahim
Кот-д'Ивуар, Yamoussoukro, 30 лет
Игумнов Денис, Кот-д'Ивуар, Yamoussoukro
Денис Игумнов
Кот-д'Ивуар, Yamoussoukro, 28 лет
Годо Быть, Кот-д'Ивуар, Yamoussoukro
Быть Годо
Кот-д'Ивуар, Yamoussoukro, 102 года

Однофамильцы Сейду Думбии